Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plume-pudding

Gastronomie

30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 20:52



                               version orange


                               version citron


VERSION ORANGE

ingrédients

4 oranges dont 2 non traitées
100 g de beurre mou, à température ambiante + 10 g pour le moule
3 oeufs
100 g de sucre en poudre
30 g de sucre glace environ
150 g de farine
1 sachet de levure chimique
1 cuiller à soupe de rhum brun
quelques cuillers à soupe de confiture d'abricot
1 pincée de sel

pour la décoration facultative

50 g de sucre en poudre
50 g de sucre glace
zestes réservés
1 carré e chocolat noir
1 sarment du Médoc à l'orange ou à la mandarine (sorte de bâtonnets en chocolat)

matériel


moule à manqué assez petit (22 cm de diamètre environ)
batteur électrique
presse-agrume (conseillé mais pas indispensable)
couteau zesteur (conseillé mais pas indispensable)

Dans un saladier assez grand, faites une pommade avec le beurre sorti à l'avance et le sucre à l'aide d'une cuiller à soupe. Cassez les oeufs un à un en séparant les blancs des jaunes : ajoutez les jaunes un à un à la pommade et placez les blancs dans un autre saladier. Mélangez bien la préparation (plutôt à la cuiller, car la pâte collerait au fouet) jusqu'à obtenir une crème homogène et onctueuse.
Râpez le zeste des oranges non traitées et incorporez-en la moitié à la préparation avec le rhum. Réservez le reste pour la décoration.
Ajoutez progressivement la farine et la levure, en mélangeant bien Pressez le jus des deux oranges dont vous avez prélevé le zeste et versez-le en plusieurs fois dans la préparation.
Préchauffez le four th 5 (170° C).
Battez les blancs en neige assez ferme avec le sel, puis incorporez-les délicatement à la préparation. Beurrez le moule et versez-y le tout. Enfournez pour environ 3/4 d'heure. Le gâteau cuit doit être bien doré et bombé sur le dessus.
Démoulez le gâteau encore chaud et versez dessus le jus des 2 autres oranges.

Décoration :

Etalez la confiture sur le dessus du gâteau. Dans une petite casserole, faites blanchir les zestes mis à part, égouttez-les et jetez l'eau. Replacez les zestes sur la casserole, saupoudrez-les du sucre en poudre, ajoutez de l'eau pour mouiller le tout et mettre sur feu moyen jusqu'à caramélisation. Avant de servir, aupoudrez le gâteau refroidi de sucre glace, ajoutez les zestes et le jus caramélisé et râpez des copeaux de chocolat noir au-dessus. Terminez en posant au milieu le sarment cassé en 2 ou 3 morceaux.

VERSION CITRON

ingrédients de base

Les mêmes, moins les oranges.
2 citrons non traités
un petit pot de confiture d'abricot ou de marmela de d'orange

Procédez de même en remplaçant les oranges par 2 citrons. Versez dans la pâte le jus et les zestes des citrons. Une fois le gâteau démoulé, coupez-le en deux transversalement et fourrez-le de confiture. Reposez le dessus et faites la décoration une fois que le gâteau a refroidi.

Pour la décoration

1 troisième citron
1mandarine
30 g de sucre glace
1 sarment du Médoc
1 bonbon au chocolat fourré au cognac
quelques cuillers à soupe de la confiture utilisée pour le fourrage

Coupez le troisième citron en rondelles et faites-les revenir dans un sirop jusqu'à caramélisation. Passez une légère couche de confiture sur le dessus du gâteau, saupoudrez-le de sucre glace, disposez les rondelles de citron et les quartiers de mandarine, percez le bonbon avec un couteau, versez le cognac qu'il contient en le répartissant en pluie au dessus des fruits, puis râpez le chocolat du bonbon vide en copeaux ou en petits morceaux. terminez en posant le sarment du médoc au centre, coupé en 2 ou 3 tronçons.

Remarque

Ce gâteau est encore meilleur que le précédent à mon goût. La version simple, sans décoration ni fourrage, se suffit déjà à elle-même. Pour la décoration, ne restez pas prisonnier des conseils, innovez avec ce que vous avez sous la main (fruits secs et confits, confitures, bonbons, chocolats...) en respectant les assocations de goût que vous aimez. Ici, par exemple, la note chocolatée doit rester discrète, et peut être accentuée dans le mariage avec l'orange.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents