Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Plume-pudding

Gastronomie

19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 14:44


Ingrédients


- 500 g de purée de marrons non sucrée (à défaut, des marrons au naturel bien mixés)
- 250 g de chocolat noir pâtissier (au pur beurre de cacao, 50 % de cacao minimum)
- 100 g de beurre doux de bonne qualité
- 100 g de sucre glace
- quelques cuillers de cacao en poudre amer
- un sachet de sucre vanillé
- un trait de liqueur de chocolat

Matériel


- 3 casseroles
- 1 saladier
- 1 assiette
- une jolie boîte
- des doigts

Faites chauffer doucement la purée de châtaignes dans une grande casserole pour la rendre plus homogène. Faites fondre 200 g de chocolat au bain-marie. Ajoutez au chocolat fondu le sucre glace et le sucre vanillé ; mélangez et ajoutez le beurre coupé en dés. Remuez bien et éteignez le feu sous le chocolat.
Versez le chocolat dans la grande casserole avec la purée de marrons et mélangez bien en laissant cuire à feu doux quelques minutes pour faire réduire. Vous obtenez une pâte molle à la consistance homogène.
Réservez et laissez complètement refroidir.
Placez la pâte dans un saladier et râpez par dessus les 50 g de chocolat restant. Ajoutez une cuiller à café de liqueur de chocolat.



Disposez le cacao en poudre dans une assiette.
Malaxez la pâte en une grosse boule, puis façonnez de petites boulettes en les roulant entre vos paumes. Roulez-les ensuite dans le cacao amer et disposez-les dans une belle boîte ou sur un plateau.



Réservez au frais quelques heures et dégustez bien froid.

Remarques


Le fait de râper le chocolat crée des éclats qui craquent sous la dent, façon "straciatella". Le maron donne aux truffes une consistance plus épaisse et un goût plus fin, légèrement praliné. La liqueur de chocolat n'est pas indispensable et peut être supprimée ou remplacée par un autre alcool (grand Marnier, rhum, cognac, whisky...), mais elle apporte un vrai plus avec son parfum subtil.
Un régal !
Repost 0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 21:52


Ingrédients


- 3 avocats mûrs
- 1 échalote
- 10 tranches de pain de mie anglais (pain complet)
- un trait de jus de citron
- sel
- poivre du moulin

Matériel

- mixeur

Mixez ensemble la chair des avocats et l'échalote. Salez légèrement et poivrez bien, ajoutez environ une cuiller à café de jus de citron et mélangez bien.
Réservez au frais.
Tartinez sur des tranches de pain de mie grillées coupées en triangles.

Remarques

Recette simplissime, un régal, qui peut trouver bien des variantes (remplacer l'échalote par de l'ail ou de l'oignon crus, ajouter un peu de piment et de tomate, ou de la crème frâiche et une pointe de roquefort ou de bleu...).
Pour la décoration: rondelles d'olives, demi-tomates cerises, brisures d'échalote ou de roquefort, paprika en poudre...
Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 22:09



Ingrédients


- une dizaine de petites pommes de terre à chair ferme

- 200 g de chorizo non tranché

- 50 g de ventrècle

- 4 petits poivrons verts allongés, comme dans cette caisse :



- 2 gousses d'ail

- un piment

- du colorant alimentaire jaune (azafranillo)

- 1 feuille de laurier

- 1 bouteille de vin blanc sec

- huile d'olive

- gros sel

- poivre du moulin


Matériel


- cocotte minute




Dans la cocotte, faites revenir à l'huile d'olive le chorizo pelé et coupé en gros tronçons, la ventrèche, le poivron coupé en carrés d'un ou deux cm de côté et l'ail pelé, coupé grossièrement. Ajoutez le laurier et le piment émincé finement.

Pelez les pommes de terre et ajoutez-les entières. Couvrez de vin ; ajoutez une pincée de colorant, une de poivre et une de gros sel.

Fermez la cocotte ; comptez un quart d'heure de cuisson lorsque la soupape se met à tourner.


Dégustez bien chaud avec du pain pour saucer et le reste de vin blanc.




Remarque


Un plat rustique (et authentique) espagnol, coloré et pimenté, un régal de ragoût.



Repost 0
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 21:40



ingrédients


- une carcasse de poulet

- deux pommes de terre

- deux carottes

- un poireau

- un navet

- 3 gousses d'ail pelées

- une feuille de laurier

- une bonne poignée de lentilles vertes

- une pincée de curry

- une pincée de cumin

- une bonne pincée de gros sel

- poivre du moulin


matériel


- une cocotte minute (facultatif)

- un mixeur plongeur


Faites chauffer de l'eau dans une cocotte ouverte (remplie au quart environ). Pendant ce temps, préparez les légumes: lavez et pelez-les, coupez-les en gros tronçons. Placez-les dans la cocotte avec tous les autres ingrédients. Fermez le couvercle. Comptez un quart d'heure de cuisson à feu moyen lorsque la soupape tourne.

Une fois la vapeur dépressurée, ôtez le laurier et les os de poulet et mixez soigneusement. Rectifiez l'assaisonnement et servez.


Remarque


Encore un moyen d'accommoder les restes de restes de poulet... Une soupe onctueuse au bon goût de viande. Vous pouvez y ajouter des croûtons grillés.

Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 22:37



Ingrédients


- environ 6 pains tacos

- restes de poulet cuit

- 20 cL de coulis de tomate

- 1 oignon

- 1 poivron vert

- épices mexicaines ou : basilic, herbes de provence, laurier, pointe de curry, d'ail en poudre, un ou deux piments langue d'oiseau séché

- sel

- huile d'olive


Matériel


- poêle

- four

- papier sulfurisé


Faites à la poêle revenir oignon et poivron émincés finement, en jetant les épices mexicaines dans l'huile chaude. Laissez mijoter puis ajoutez le coulis de tomate (ajoutez à ce moment-là l'autre série d'herbes et d'épices si vous n'avez pas d'épices mexicaines).

Laissez réduire à feu doux et ajoutez pour finir le poulet émincé en lamelles. La sauce sera encore meilleure si elle est réchauffée.

Préchauffez le four thermostat 6 (180°C). Humidifiez les tacos et placez-les dans le four sur du papier sufurisé, environ 5 à 10 minutes.


Dégustez-les chauds, roulés en cônes et fourrés de sauce.


Remarque


Un moyen intéressant d'accomoder les restes de poulet, que l'on peut aussi servir en guise de tapas. On peut ajouter des haricots rouges cuits dans la sauce en fin de cuisson, et aussi un peu de carotte coupée en très petits dés au moment où l'on fait rissoler l'oignon.

Le goût relevé de la sauce se marie très bien avec les tacos, moelleux et légèrement sucrés.





Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 22:11


ingrédients


Pour les gnocchis

- une dizaine de pomme de terre de taille moyenne, de chair farineuse (genre bintje, jamais des pommes de terre nouvelles)
- beaucoup de farine
- une vingtaine de feuilles d'épinards frais
- 2 oeufs
- sel
- muscade

Pour la sauce à la sauge

- crème fraîche
- 1 jaune d'oeuf
- une bonne pincée de parmesan
- basilic
- sauge
- poivre du moulin
- poudre d'ail

matériel


- une grande marmite
- un saladier
- une écumoire
- une petite casserole

Faites cuire les pommes de terre (pelées) à l'eau, environ 15 minutes. Réservez. Ne jetez pas l'eau, mais faites-y cuire aussi les épinards environ 5 minutes, après les avoir soigneusement lavés. Pendant leur cuisson, placez les pommes de terre dans un grand saladier et écrasez-les à la fourchette. Ajoutez deux oeufs et mélangez-bien. Salez généreusement. Ajoutez une pincée de muscade. Ajoutez un peu de farine et mélangez.



Rincez les épinards sous l'eau froide puis pressez-les entre vos doigts pour en exprimer toute l'eau. Coupez-les finement au-dessus du saladier et mélangez-les bien aux pommes de terre.
Ajoutez petit à petit de la farine, pétrissez à la main, jusqu'à obtenir la consistance souple d'une pâte à tarte. La pâte ne doit plus coller aux doigts.


Portez à ébullition une très grande quantité d'eau salée et pendant ce temps, façonnez les gnocchis sur un plan de travail bien fariné. Pour cela, faites des boudins d'environ un ou deux cm de diamètre.



Prenez une fourchette et coupez chaque boudin par intervalles d'un cm environ.



Prenez soin de ne pas agglomérer les gnocchis, et jetez-les à mesure dans l'eau bien chaude.
Lorsque les gnocchis sont cuits, ils remontent à la surface, mais il n'est pas nécessaire de les retirer aussitôt (contrairement aux pâtes), car leur cuisson se fait par pochage.



Pendant la cuisson des gnocchis (environ 10 minutes au total), préparez une petite sauce. Placez quelques cuillers à soupe de crème fraîche dans une casserole, sur feu doux. Ajoutez sel et poivre, un tout petit peu de poudre d'ail, une pincée de sauge et de basilic. Hors du feu, ajoutez le jaune d'oeuf et remuez bien.
Attrapez les gnocchis avec une écumoire (ne les versez pas dans une passoire, ils risqueraient de se coller les uns aux autres) et servez-les nappés d'un peu de sauce.



Remarques


Ce n'est pas une recette de gluanzi, mais cela y ressemble un peu, je veux dire que les gnocchis restent un peu collants, donc tout le monde n'appréciera pas. Je ne suis pas Italienne et ne connais pas les proportions exactes de farine ; je ne sais pas non plus bien façonner les gnocchis. Ce n'est donc pas une recette authentique, mais nous l'apprécions beaucoup à la maison. Réservez-la à un jour où vous avez le temps et envie de vous amuser à faire des pâtes colorées. C'est long !
Les épinards apportent une touche de couleur et un goût végétal agréable.
Repost 0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 23:09


Ingrédients


- 2 petits verres de riz à risotto (arborio, carnaroli)
- huile d'olive
- un peu de crème fraîche
- un peu de beurre
- un peu de parmesan râpé
- un petit verre de vin blanc (le rouge peut aussi convenir)
- un oignon
- quelques restes de légumes crus (par exemple: une carotte, une courgette)
-  environ un litre de bouillon maison (c'est bien meilleur : utilisez une carcasse de poulet, des épices et des herbes, en y ajoutant éventuellement quelques légumes ou un reste de soupe ; pensez à bien saler)
- si vous tenez à ajouter de la viande, gardez quelques restes de poulet cuit émincé

Ustensiles

- une grande poêle
- une casserole

Faites chauffer le bouillon. Dans une grande poêle à bords assez hauts, faites chauffer l'huile d'olive et ajoutez l'oignon et les légumes émincés très finement. Laissez blondir, puis ajouter le riz et remuez jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Déglacez au vin blanc. Ajoutez le bouillon pour qu'il affleure et comptez 18 minutes à feu moyen.



Ajoutez progressivement le bouillon pour qu'il affleure toujours au-dessus du riz. Une fois les 18 minutes écoulées, ajoutez un peu de crème, de beurre et du fromage. Remuez énergiquement pour assécher un peu le riz (comme pour une purée) puis éteignez le feu et servez immédiatement. Le risotto doit rester assez crémeux, all' onda, comme disent les Italiens.
Le risotto ne se réchauffe pas. Bon appétit !



Remarques

Un plat délicieux, très simple et économique, mais quelques règles à respecter :

- Utiliser un bouillon maison
- Choisir du riz spécial risotto
- Ne pas laisser le riz trop cuire ou attendre
- Bien mélanger à la fin
Repost 0
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 00:00
Attention : repos de la pâte 1 H



ingrédients

une trentaine de hampes florales d'acacia
1 oeuf
75 g de farine
50 g de sucre en poudre (ou deux cuillers à soupe de miel d'acacia) + 50 g pour le saupoudrage
environ 1/4 L de lait
2 cuillers à soupe d'huile de noix
huile de tournesol pour la cuisson
1 sachet de levure chimique
1 cuiller à soupe de rhum

matériel

un petit saladier
un fouet à main
une poêle à crêpe



Dans un saladier, faites un puits avec la farine, la levure et le sucre. Cassez l'oeuf au centre et mélangez-le progressivement au reste. Ajoutez l'huile de noix et un peu de lait. Diluez avec le lait jusqu'à obtenir une consistance légèrement plus épaisse que celle d'une pâte à crêpes.

Laissez reposer une heure.

Faites chauffer un fond d'huile dans la poêle. Trempez une à une les grappes de fleurs dans la pâte en les tenant par la tige et disposez-les dans la poêle une fois que l'huile est chaude. Quand la crêpe est dorée d'un côté, retournez-la et faites la cuire sur l'autre face. Saupoudrez de sucre et servez chaud.



remarques

Une recette... étonnante, mais délicieuse. Le parfum des fleurs domine dans une texture aérée. On ne mange pas les tiges, mais les fleurs oui (elles fondent dans la pâte à la cuisson).
Repost 0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 14:24



Attention: réfrigération de plusieurs heures

Ingrédients


- 10 cL de crème fraîche épaisse à 30 % de mat. grasse
- une pincée de cumin en poudre
- une pincée de curry en poudre
- sel
- poivre du moulin

Matériel

un batteur électrique


La crème, les embouts du batteur et le récipient doivent être très froids : laissez-les une demi-heure au réfrigérateur avant de battre la crème en chantilly. Ajoutez les autres ingrédients, battez à nouveau pour mélanger et réservez au frais pendant plusieurs heures.


Remarques

Une délicieuse texture mousseuse, très simple à réaliser, à tartiner sur du pain de campagne ou pour accompagner des bâtonnets de crudités. Mieux vaut réaliser la crème la veille, elle sera plus ferme et plus aérée à la fois le lendemain, proche dans sa texture du Boursin.
Vous pouvez décorer le dip de quelques graines de pavot, de ciboulette ou de paprika, par exemple, pour apporter une touche colorée.
Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 21:25


Ingrédients

- 2 courgettes
- 1 pomme de terre
- 1 petit oignon jaune
- 2 gousses d'ail
- 2 ou 3 belles cuillers à soupe de crème fraîche épaisse
- sel et poivre du moulin

Matériel

- une grande casserole et son couvercle
- mixeur plongeur


Pelez et épluchez les légumes (sauf les courgettes, dont vous couperez seulement les extrémités), lavez-les et détaillez la pomme de terre en petits dés et les courgettes en grosses lamelles. Emincez l'oignon assez fin.
Placez tous les légumes dans la casserole avec l'ail épluché entier. Couvrez d'eau, couvrez et portez à ébullition. Baissez le feu sur feu moyen et laissez cuire une vingtaine de minutes.
Vérifiez la cuisson des légumes, ajoutez la crème et mixez soigneusement. Assaisonnez en sel et poivre.

Remarques

Vous obtenez une soupe onctueuse très agréable en bouche, aux saveurs douces, légèrement relevées par l'oignon (vous pouvez le supprimer si ce goût ne vous plaît pas).
Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article

Articles Récents