Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Plume-pudding

Gastronomie

31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 19:33


Ingrédients

- 1 aubergine bien ferme, pas trop bombée
- 3 gousses d'ail
- 1 oignon jaune
- 150 g de riz basmati
- 150 g de foie d'agneau
- herbes de Provence
- une feuille de laurier
- curry
- huile d'olive
- paprika
- poivre du moulin

Matériel

- une poêle
- une casserole à fond épais avec couvercle (ou une cocotte)
- un mixeur

Lavez et pelez l'aubergine. Détaillez la chair en petits cubes. Emincez finement l'oignon et grossièrement l'ail. Faites chauffer un peu d'huile dans la casserole et davantage dans la poêle. Placez l'aubergine, la moitié de l'ail, une pincée de sel, une pincée de curry et un tout fond d'eau dans la casserole, et l'oignon dans la poêle. Remuez régulièrement et baissez un peu le feu. Couvrez la casserole et laissez cuire à petit feu.
Détaillez le foie en lamelles puis en dés. Ajoutez-le dans la poêle, ainsi que le riz, le reste de l'ail, une pincée d'herbes de Provence et le laurier et remuez régulièrement. Ajoutez de l'eau dans la poêle, qui doit couvrir le riz d'environ 1 cm. Salez abondamment et laissez mijoter en remuant de temps en temps.
Lorsque l'aubergine est cuite, mixez-la pour obtenir un "caviar". Rectifiez l'assaisonnement et réservez (et réchauffez au besoin au moment de servir).
Lorsque le riz est cuit et a absorbé le jus, ôtez le laurier, vérifiez l'assaisonnement et poivrez généreusement.

Servez le riz avec sa garniture à part, saupoudrée de paprika.

Remarques

Un plat original où domine la forte saveur du foie.
Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 19:12


Ingrédients

- 450-500 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 50 g de beurre
- 50 g de sucre en poudre
- 20 cL de lait entier
- 2 oeufs
- une demi cuiller à café de sel fin
- une poignée de raisins secs (facultatif)
- beurre et confitures pour l'accompagnement

Matériel

- un saladier
- une casserole
- un grand bol
- un emporte-pièce rond (ou un petit verre au bord fin) au diamètre assez petit (4 cm environ)
- une plaque allant au four
- du papier sulfurisé
- un grand plat passant au four


Préchauffez le four à 220 °C.
Faites bouillir le lait. Cassez les oeufs dans un bol et battez-les.
Mélangez dans un saladier 450 g farine, le sel et la levure. Ajoutez le beurre en l'émiettant dans la farine, jusqu'à obtenir une consistance homogène granuleuse. Ajoutez le sucre et mélangez.

Versez le lait chaud sur les oeufs battus, tout en remuant. Versez lentement le tout dans la farine, en remuant avec la pointe d'un couteau, toujours dans le même sens. Ajoutez au besoin 50 g de farine (la pâte doit être bien souple, mais ne plus coller). Ecrasez-la avec la paume de la main, sans trop appuyer, pour obtenir une épaisseur d'environ 5 cm. Découpez des ronds de pâte à l'emporte-pièce, de manière franche (c'est essentiel pour que les scones gonflent bien ensuite) et déposez-les en les espaçant sur une plaque garnie de papier sulfurisé.

Enfournez à mi hauteur pour une vingtaine de minutes. Placez au-dessous un grand plat rempli d'eau. N'ouvrez pas le four pendant la cuisson
et surveillez bien les scones : ils doivent être bien gonflés et dorés.
Servez-les à peine refroidis, avec du beurre et des confitures.

Remarques

Délicieux au petit déjeuner ou pour le thé, les scones se dégustent encore chaud avec du beurre, de la crème fouettée, de la confiture. Il ne s'agit pas d'une recette authentique. Si quelqu'un en possède une, je suis preneuse !

Néanmoins, ces petits gâteaux sont savoureux et vite préparés. Vous pouvez incorporer des raisins secs dans la pâte (préalablement trempés dans de l'eau ou du rhum) avant la cuisson.

Repost 0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 17:22


Ingrédients


- 2 petits suisses
- une banane
- deux cuillers à café de cacao amer en poudre

Matériel

- une fourchette

Ecrasez grossièrement la banane et mélangez-la intimement au petit suisse. Servez dans une coupelle saupoudré de cacao amer.

Remarques

On peut ajouter des amandes effilées et remplacer le cacao par des copeaux de chocolat noir râpé. J'adore aussi mélanger une compote de pomme et un yahourt nature (ou un fromage blanc). Tout le monde n'appréciera pas !
Repost 0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 17:29


Ingrédients


- 1 gros oeuf
- 50 g de filet de rouget barbet
- deux belles cuillers à soupe de crème fraîche épaisse
- une petite cuiller à soupe rase de farine
- une cuiller à café de cumin
- quelques graines de coriandre écrasées
- une pincée d'origan
- une pincée de sauge
- noix de muscade râpée (très peu)
- 10 cL de coulis de tomate
- une feuille de laurier
- une cuiller à café de curry
- sel
- poivre du moulin
- une noix de beurre

Matériel

- 2 ramequins
- un mixeur plongeur ou non
- un batteur
- une petite poêle
- une petite casserole

Commencez par faire cuire rapidement le poisson sur les deux faces, dans une poêle, sans qu'il soit complètement cuit. Dans une petite casserole, faites aussi réduire le coulis de tomate à feu doux, en y ajoutant poivre, laurier, curry et sel. Préchauffez le four th 7.
Séparez le blanc du jaune. Ajoutez au jaune, le poisson, la crème, la farine, le cumin, la coriandre, l'origan et la sauge. Mixez et réservez.
Ajoutez une pointe de sel au blanc et montez-le en neige bien ferme. Incorporez à la préparation.
Beurrez les ramequins et versez-y l'appareil jusqu'aux deux tiers du bord.
Enfournez à mi-hauteur pour environ un quart d'heure.
N'ouvrez pas le four. Les soufflés doivent être bien montés et avoir pris une couleur dorée.
Servez aussitôt, accompagné de la sauce tomate (dont vous aurez ôté le laurier et rectifié l'assaisonnement, en ajoutant éventuellement un peu de sel et/ou de sucre).

Remarques

On peut aussi servir cete entrée tiède ou froide, mais mieux vaut alors démouler les soufflés sur le plat de service, car ils seront un peu retombés.
On peut utiliser bien d'autres poissons pour confectionner cette recette, varier les épices, les sauces d'accompagnement...
Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 21:42
undefined

Ingrédients

- 4 carottes
- 2 petites pommes de terre
- 2 gousses d'ail
- un brin de romarin sec
- une feuille de laurier séché
- une cuiller à café de cumin
- 20 g de fromage râpé
- 10 g de beurre
- une petite pincée de muscade
- sel fin (ou gros sel)
- poivre du moulin

Matériel

- une casserole (si possible à fond épais, avec couvercle)
- un mixeur ou un presse-purée
(facultatifs)
- une passoire

Portez à ébullition de l'eau dans une casserole à demi remplie. Pendant ce temps, épluchez les légumes et l'ail et coupez carottes et pommes de terre en morceaux réguliers.
Plongez le tout dans l'eau bouillante avec le laurier, le romarin et le cumin et couvrez. Laissez cuire à feu moyen une vingtaine de minute, en surveillant la cuisson (piquez les légumes avec la pointe d'un couteau, jusqu'à ce qu'ils soient tendres sans être trop mous).
Egouttez les légumes, replacez-les dans la casserole. Prenez soin d'ôter le laurier et la branche de romarin (et les éventuels brins qui auraient pu s'en détacher) avant de mixer grossièrement les ingrédients au mixeur plongeur, le plus rapidement possible (pour ne pas que la purée devienne collante). De préférence, utilisez un moulin à purée et à défaut, une fourchette, mais la texture sera moins homogène en bouche.
Ajoutez le sel, le poivre et la muscade. Rallumez le feu sous la casserole et remuez énergiquement à la cuiller en bois deux ou trois minutes pour assécher un peu la purée. Ajoutez le beurre et le fromage et continuez à remuer. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement et servez aussitôt, avec un peu de verdure en décoration (ciboulette, persil, coriandre, origan, etc).

Remarques

Une purée onctueuse au goût très fin, très facile à préparer.
Accompagnera très bien des viandes grillées ou un poisson...

Repost 0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 19:27
undefined

I
ngrédients

- une bouteille d'environ 1 L de coulis de tomate non cuisiné (si possible maison)
- un oignon doux
- une feuille de laurier séché
- une cuiller à café de curry
- une pincée de sel au séleri
- poivre noir du moulin
- huile d'olive
- une pincée de persil ciselé (pour la décoration)

Matériel

- une grande casserole (de préférence à fond épais, genre fonte)

Versez un peu d'huile d'olive dans une grande casserole pour faire frire l'oignon finement émincé, sur feu assez vif. . Ajoutez le curry, le laurier, sel et poivre. Baissez un peu le feu. Une fois que l'oignon a blondi et devient fondant, ajoutez le coulis de tomate et quelques vers d'eau (jusqu'à obtenir la consistance souhaitée pour la soupe). Laissez mijoter environ vingt minutes. Rectifiez l'assaisonnement, retirez le laurier et servez avec un peu de persil ciselé pour décorer.

Remarques

Une délicieuse soupe, simplissime à réaliser, qui vous fera renoncer aux soupes en brique. Si vous préférez une consistance lisse et homogène, mixez la soupe en n'oubliant pas de retirer le laurier. Vous pouvez aussi ajouter du vermicelle en fin de cuisson, mais servez alors la soupe aussitôt et ne le laissez pas trop ramollir (beurk !).
Suivant l'acidité du coulis, il peut être nécessaire de rajouter une petite cuiller à café de sucre en poudre en fin de cuisson.
Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 18:46
undefined

Ingrédients


- une boîte de sardines à la tomate piquantes
- du boulgour (environ 150 g)
- 1 blanc de poireau
- une courgette
- deux carottes
- quelques gousses d'ail
- une pincée de ras-el-hanout
- une pincée de graines de coriandre écrasées
- persil (ou coriandre fraîche)
- une poignée d'amandes effilées
-une petite poignée de raisins secs
- une branche de romarin séchée
- sel

Matériel

- une cocotte minute avec panier vapeur
- deux casseroles

Faites cuire les légumes grossièrement coupés en tronçons dans la cocotte minute, avec l'ail en chemise (placez-les dans le panier vapeur), pas plus de 10 minutes après le sifflement de la soupape.
Préparez le boulgour en suivant les indications de quantité et de cuisson.
En même temps, placez les sardines et leur sauce, les légumes, les herbes et les épices, les raisins et les amandes dans une casserole (ou dans la cocotte, sans panier vapeur), en faisant cuire encore cinq minutes à feu doux et à couvert. Salez.
Servez le boulgour et l'accompagnement à part.



Remarques

J'ai essayé cette recette avec la semoule Tipiak "épices du mondes", mais je pense que le boulgour conviendrait mieux à ce plat à base de poisson. L'ensemble est savoureux et le tout vite réalisé (15 minutes !).
Repost 0
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 22:10
Attention : repos de la pâte 2-3 h



Ingrédients


Pour la pâte

- 250 g de farine
- 12,5 cL d'eau chaude
- 1 sachet de levure boulangère
- une pincée de sel
- un petit filet d'huile d'olive


Pour la garniture

- une boîte de champignons émincés
- 200 g de lardons, nature ou fumés
- 1 gros oignon jaune
- 100 g de fromage râpé
- environ 6 belles cuillers à soupe de crème fraîche épaisse
- sel fin
- poivre du moulin
- basilic
- aromates pour pizza
- herbes de Provence

Matériel

- un saladier
- une plaque passant au four
- du papier sulfurisé
- un torchon propre
- un rouleau à pâtisserie ou un verre à bord lisse

Préparez la pâte à pizza 3h à l'avance. Mélangez la levure avec un peu d'eau tiède dans un ramequin, et laissez-la reposer 5-10 min. Faites préchauffer le four à 50 ° C puis éteignez-le. Dans un saladier, verser la farine, ajoutez-y une bonne pincée de sel. Faites un petit puits au milieu, versez-y la levure, l'eau tiède et l'huile. Tendez votre main en serrant les doigts, plongez-la au milieu du saladier et mélangez du bout des doigts sans les écartez. Vous obtenez rapidement une boule de pâte homogène assez collante. Placez un torchon sur le saladier et glissez le dans le four. Laissez la pâte lever pendant 3 heures environ. Elle doit doubler de volume dans une atmosphère assez chaude (mais pas trop, pour ne pas dessécher), environ 30 °C.

Quand la pâte a levé, placez une feuille de papier sulfurisé au fond de la plaque du four. Sortez le saladier du four, faites préchauffer ce dernier th 8, à environ 225 °C Ôtez le torchon, farinez-vous les mains et jetez quelques cuillers de farine sur la pâte. Pétrissez-la en la pliant de temps en temps en quatre. Ajoutez de la farine jusqu'à ce qu'elle ne colle plus. Etalez-la directement sur la plaque, en la posant bien au centre, d'abord directement avec les paumes de main, puis à l'aide d'un verre lisse ou d'un petit rouleau à pâtisserie. Jetez un peu de farine par dessus si elle accroche au verre. La pâte doit venir jusqu'aux bords de la plaque et devenir très fine. Veillez à ce que son épaisseur soit homogène. Cette opération prend un certain temps, car la pâte a parfois tendance à se rétracter.
Préchauffez le four th 8 (210°C).
Garnissez ensuite la pâte en étalant généreusement la crème à la surface de la pâte. Salez, poivrez et saupoudrez des herbes et de la moitié du fromage.
Egouttez les champignons, pelez et émincez l'oignon assez finement. Ajoutez-les sur la pizza avec les lardons, saupoudrez d'une nouvelle couche de fromage et enfournez à four bien chaud, dans le tiers supérieur du four, pour environ 15 minutes. Si le dessus n'est pas encore bien doré, passez en position grill et laissez encore 5 minutes (sans laisser la pâte trop durcir ni brûler le dessus).
Servez bien chaud.

Remarques

Une pizza du Nord, gourmande, sans tomate, qui se rapproche de la flammekueche.
Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 21:01


Ingrédients


- 500 g de petits choux de Bruxelles
- 1 carotte
- un petit oignon jaune
- 3 à 6 tranches de poitrine fumée crue
- 1 feuille de laurier
- 5 cL de vin blanc
- eau
- une pincée de gros sel
- poivre du moulin
- quelques cuillers à soupe de crème fraîche épaisse

Matériel

- une cocotte (de préférence en fonte, avec couvercle (à défaut, une cocotte minute)
- une passoire

Mettez le lard dans la cocotte avec le laurier et l'oignon émincé et placez-la sur feu doux.
Pendant ce temps, lavez soigneusement les choux, ôtez les feuilles noircies et le petit morceau de coeur resté à l'air libre. Epluchez la carotte et coupez-la en fines rondelles au-dessus de la cocotte.
Avant que les ingrédients n'accrochent, versez le vin blanc et poivrez.
Ajoutez les choux et couvrez-les bien d'eau. Forcez le feu au maximum et ajoutez le gros sel (environ une cuiller à soupe).
Lorsque l'eau bout, baissez à feu moyen et laissez cuire à petits bouillons environ une demi-heure. Surveillez la cuisson des choux : ils doivent rester légèrement fermes et croquants.

Egouttez et servez bien chaud, nappé de crème, après avoir ôté le laurier et rectifié l'assaisonnement en sel et poivre.

Remarques

Un modeste plat d'hiver, mais qui a ses qualités gustatives, à condition de respecter certaines règles. Choisssez des choux bien frais et pas trop gros : ce sont les meilleurs, légèrement sucrés (les plus vieux ont un goût fort beaucoup plus prononcé). Ne les faites pas trop cuire : ils ne doivent pas être trop croquants, mais ne doivent pas non plus s'écraser. La crème adoucit le plat. Vous pouvez ajouter des pommes de terre pour varier les légumes, et enrichir la charcuterie, qui se marie très bien avec le chou : saucisses diverses, jarret...
Repost 0
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 21:55


Ingrédients


- environ 300 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 3 oeufs
- 1 boîte de lardons (de 200 à 500 g)
- 100 à 200 g d'olives vertes dénoyautées
- environ 75 g de fromage râpé
- quatre belles cuillers à soupe de crème fraîche épaisse
- environ 5 cL d'huile d'olive
- une petite pincée de noix de muscade
- ail en poudre
- cumin
- quatre épices
- ras-el-hanout
- persil
- basilic
- herbes de Provence
- sel fin
- poivre
-beurre pour graisser le plat

Matériel

- un saladier
- un moule à cake anti-adhésif
- une cuiller en bois

Préchauffez le four th 7 (180 °C).
Dans un saladier, versez la farine, ajoutez la levure et une pincée de sel. Mélangez et faites un puits au centre. Cassez-y les oeufs un à un en les mélangeant délicatement à la cuiller en bois, seulement au centre, sans chercher à mélanger avec la farine. Ajoutez ensuite la crème dans le puits, avec l'huile. Mélangez jusqu'à ce que toute la farine soit incorporée, en ajoutant au besoin de la crème. Ajoutez les épices et les herbes (de belles pincées, sauf pour la muscade, sinon le cake serait fade), ainsi que le fromage. Terminez par les lardons et les olives. Ne mélangez pas beaucoup, juste suffisamment pour qu'une bonne répartition s'effectue.
Beurrez le moule et versez-y la pâte, en prenant soin de ne pas la tasser et de la remuer le moins possible.
Enfournez à four bien chaud, à mi-hauteur, pour environ 3/4 d'heure.
Servez tiède ou froid.

Remarques

Un savoureux cake, très classique, auquel herbes et épices apportent une petite touche de saveur supplémentaire. Son moelleux vient de l'utilisation de la crème et de l'huile à la place du beurre.
Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article

Articles Récents