Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Plume-pudding

Gastronomie

15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 19:52
Flan aux poivrons

Flan aux poivrons

  • 6 à 8 poivrons cornes rouges
  • Environ 250 g de faisselle de chèvre
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 2 cuillères à soupe de maïzena
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche
  • Environ 75 g de beurre
  • Environ 25 g de fromage râpé
  • Basilic séché
  • Origan séché
  • Sel
  • Poivre
  • Sauce tomate pimentée (pour l’accompagnement)

Préparez les poivrons à l’avance. Faites préchauffer le four à 220°C. Faites cuire les poivrons jusqu’à ce que leur peau noircisse. Pelez-les et épépinez-les. Détaillez-les ensuite en lanières.

Préchauffez le four à 200°C. Placez le beurre au fond d’un moule ovale ou rond et enfournez-le.

Pendant ce temps, dans un saladier, battez les œufs, ajoutez la faisselle, la crème, puis les farines, le fromage, le sel, le poivre, les herbes. Quand le beurre est fondu, versez la préparation dans le moule et ajoutez les lanières de poivrons sur le dessus. Enfournez de nouveau pour environ trois-quarts d’heure, jusqu’à ce que le flan soit cuit et doré.

Laissez tiédir et servez avec une sauce tomate chaude pimentée.

Repost 0
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 11:08

A faire la veille (réfrigération nécessaire)

 

buche (9)

 

Ingrédients

 

- 2 boîtes de 500 g de marrons entiers cuits à la vapeur

- 600 g de chocolat noir pâtissier

- 125 g de beurre doux de qualité

- 1/2 verre de lait

- 10 cuillères à soupe de sucre en poudre

- 2 sachets de sucre vanillé

- 2 cuillères à café d'extrait de vanille liquide

- 1 à 2 verres à liqueur de Grand-Marnier (flacon rouge)

- (facultatif) éléments de décoration (sucre coloré, bonbons, pralin, copeaux de chocolat, figurines en plastique, etc.)

 

Mettez les marrons (et leur jus) à chauffer dans une casserole sur feu assez vif. Couvrez.

 

buche (2)

 

Quand les marrons sont bien chauds, écrasez-les soigneusement au presse-purée. Réservez.

 

buche (3)

 

Faites fondre le chocolat avec le lait (au bain-marie ou sur feu très doux). Ajoutez le beurre coupé en dés, laissez fondre et mélangez bien. Hors du feu, ajoutez un verre à liqueur de Grand-Marnier et deux sachets de sucre vanillé et deux cuillères à soupe de sucre en poudre. Mélangez.

 

buche (1)

 

Ajoutez l'extrait de vanille et huit cuillères à soupe de sucre en poudre à la purée de marrons. Versez ensuite la moitié du chocolat fondu dans les marrons et mélangez intimement à la fourchette. 

 

buche (4)

 

buche (5)

 

buche (6)

 

Goûtez et rectifiez si besoin la quantité de sucre et de liqueur.  Rajoutez aussi éventuellement un peu de chocolat pour atteindre la consistance voulue (une pâte épaisse, molle et collante).

 

buche (7)

 

Réservez l'autre partie du chocolat (pour le glaçage).

Laissez refroidir puis placez l'appareil aux marrons environ deux heures au congélateur.

Sortez l'appareil du congélateur et façonnez la bûche à la main, en lui donnant la forme souhaitée.

 

buche (8)

 

Pour le glaçage, réchauffez le chocolat jusqu'à ce qu'il soit malléable (il ne doit pas être trop dur, ni complètement fondu). A l'aide d'une spatule ou d'un couteau à bord rond, étalez généreusement le chocolat sur le dessus de la bûche et les côtés. Faites des rayures dans le sens de la longueur avec une fourchette. Ajoutez ensuite les éléments de décoration que vous souhaitez. Sur l'illustration, les bûchettes ont été façonnées en forme de souris et de hérissons.

Dégustez bien froid, presque glacé, après un passage d'une heure au congélateur.

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 17:34

 

plats-9888.JPG

 

Ingrédients (our 2 personnes)


- 400 g de noix de coquilles Saint-Jacques (si possible avec le corail) 

- 2 blancs de poireau  

- 50 g environ de beurre doux ou salé (25 g + 10 g + 10 g) 

- 10 cl environ de crème fraîche épaisse

- 1 cuillère à soupe de farine

- 1 dose de safran en branche

- 160 g de riz pour l’accompagnement


Ôtez le vert des poireaux, lavez soigneusement  les blancs, émincez-les en fines rondelles et faites-les revenir à la poêle dans 25 g de beurre doux ou salé. Laissez mijoter jusqu’à ce que les poireaux s’attendrissent, en remuant fréquemment. Salez (seulement si vous utilisez du beurre doux), poivrez. Réservez.

Faites cuire du riz long dans un grand volume d’eau salée et égouttez-le dès qu’il est cuit.

Pendant ce temps, préparez la sauce : dans un bol, délayez le safran dans un peu d’eau tiède. Dans une petite casserole, faites fondre à feu doux 10 g de beurre. Ajoutez la farine en pluie, remuez bien de manière à obtenir un roux. Ajoutez progressivement l’eau et le safran, en mélangeant bien. Ajoutez la crème. Continuez à remuer jusqu’à ce que la sauce épaississe légèrement. Réservez au chaud.

Dans la poêle, ajoutez un peu de beurre et faites revenir rapidement à feu moyen les noix de Saint-Jacques sur les deux faces.

Dressez dans une assiette : utilisez un petit bol pour mouler le riz, ajoutez un lit de poireau sur un côté, disposez-y les noix, nappez le tout de sauce safranée.

Repost 0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 13:08

 

desserts-9045.JPG Tarte pommes rouges/reines claudes/groseilles/fraise

 

Ingrédients

 

 

- 250 g de farine

- 125 g de beurre doux de bonne qualité (+10 g pour la garniture)

- une pincée de sel

- un sachet de sucre vanillé

- trois cuillères à soupe de sucre roux

- 1 kg environ de fruits d'été mélangés, au choix (certaines variétés de pommes, prunes, mûres, groseilles, pêches, poires...)

 

Matériel

 

- Moule à tarte (ou bien étaler la pâte sur la lèche-frite)

- rouleau à pâtisserie (ou un verre lisse...)

- papier sulfurisé

- grille à gâteau (facultatif)

 

 

desserts-9278.JPG

 

desserts-9298.JPG

Tarte pommes rouges/pêches jaunes/mirabelles/mûres

 

 

Préparez d'abord la pâte : dans un saladier, versez la farine, ajoutez le sel et le beurre bien froid coupé en dés. Malaxez rapidement avec les doigts en frottant vos paumes l'une contre l'autre, de façon à obtenir une consistance sableuse homogène. Ajoutez de l'eau tiède (environ un verre). Formez rapidement une boule sans la pétrir ; la pâte obtenue doit être molle et souple, mais doit se détacher des parois. Rajoutez un peu de farine au besoin si la pâte colle trop aux doigts. Réservez au frais environ dix minutes (pour étaler la pâte sans qu'elle colle).

 

Pendant ce temps, préparez les fruits et préchauffez le four à 180 °C. Coupez les fruits juteux en quatre pour qu'ils rendent moins d'eau. Si vous utilisez des prunes très juteuses, il peut être nécessaire de faire précuire un peu la pâte. Vous pouvez aussi tout simplement saupoudrer un peu de semoule crue sur l'abaisse avant de disposer les fruits qui rendent du jus.

 

Farinez légèrement la pâte, abaissez-la sur un carré de papier sulfurisé, garnissez-en un moule à tarte. Faites de jolis bords en rabattant régulièrement la pâte sur l'un de vos doigts:


blog-pate-jolie.jpg

 

Disposez les fruits en faisant des dessins géométriques (couronnes sucessives, rayons du cercle, etc.). Saupoudrez avec les sucres et disposez ici et là quelques lichettes de beurre.

 

 

Remarque:

J'utilise une variété de pommes anciennes, petites, à la peau d'un rouge tirant sur le violet (naturellement céreuse), et à la chair blanche veinée de rose. Comme elles sont bio et que la peau est très fine, je ne l'ôte pas, ce qui donne de beaux tons roses à la tarte.

 

Variante pour la pâte:

Au lieu de n'ajouter que de l'eau, ajoutez un oeuf  et éventuellement un peu d'eau (seulement le nécessaire pour permettre à la pâte de former une boule).

Repost 0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 12:38

 

Un marché assez touristique mais très coloré... Mention spéciale aux délicieux jus de fruits frais, aux multiples parfums.

 

Itineraires-gourmands-8461.JPG

 

Itineraires-gourmands 8467

 

Itineraires-gourmands-8463.JPG

 

Sans oublier les jambons... si vous avez la chance et surtout les moyens de goûter au délicieux pata negra...

 

Itineraires-gourmands-8466.JPG

 

Itineraires-gourmands-8460.JPG

Repost 0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 11:47

Ingrédients

 

- 100 g de chocolat pâtissier de bonne qualité

- 80 g de beurre salé (dont 10 g pour beurrer les ramequins)

- 10 cL de crème fraîche (en brique, par ex.)

- 2 oeufs

- 1 cuillère à soupe de crème de marron

- 2 cuillères à soupe de sucre en poudre

- 1 sachet de sucre vanillé

- 2 bonnes cuillères à soupe de farine de blé

- une douzaine de noisettes pilées ou mixées grossièrement

- une petite pincée de sel

 

Matériel

 

ramequins individuels

fouet à main

batteur (pour les blancs en neige)

un grand plat à bord hauts passant au four

 

Dans une casserole, à feu très doux (au besoin, au bain-marie), faites chauffer la crème, le beurre (en garder un peu pour beurrer les ramequins) et le chocolat en remuant avec une cuillère en bois. Hors du feu, ajoutez progressivement la farine, puis la crème de marron, et mélangez bien. Réservez.

Séparez les blancs des jaunes en plaçant les jaunes dans une jatte. Réservez les blancs au frais. Battez les jaunes avec les sucres jusqu'à ce que le mélange forme une texture crémeuse.

Battez les blancs en neige en les additionnant d'une petite pincée de sel. Ajoutez la préparation au chocolat aux jaunes battus et mélangez bien.

Préchauffez le four (180 °C).

Incorporez délicatement les blancs en neige avec une cuillère en bois : d'abord une grosse cuillérée, puis, lorqu'elle est incorporée à la préparation qui s'en trouve ainsi allégée, vous pouvez ajouter le reste. Soulevez la préparation d'un mouvement ample, doux et régulier pour que les blancs ne se cassent pas. Inutile de chercher à les mélanger complètement: arrêtez lorqu'il ne reste que des morceaux de blancs de la taille de pois chiches. Ajoutez les noisettes concassées et mélangez délicatement.

Beurrez généreusement les ramequins, transvasez-y la préparation (ne remplissez pas les ramequins à ras bord). Placez les ramequins dans un grand plat rempli d'environ 2 cm d'eau, pour une cuisson plus douce, au bain-marie.

Enfournez pour environ 10 min. Le dessus doit être bien cuit et gonflé, le coeur tendre. A la sortie du four, le dessus s'affaissera un peu, c'est normal.

Laissez tiédir avant de déguster.

 

Pas de photos pour l'instant, les gourmands ont tout mangé !

 

 

Repost 0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 20:45

 

Ingrédients

 

- 4 petites queues de lotte prêtes à cuire

- un bocal de sauce tomate maison

- deux cuillères à café de curry

- quelques brins de safran

- un petit bouquet de persil

- riz basmati

- huile d'olive

 

Lotte blog

 

Faites réduire la sauce tomate additionnée de curry et de safran, dans une casserole, à petit feu.

Pendant ce temps, faites cuire le riz et dans une poêle, faites rissoler les lottes à l'huile d'olive, 5 min sur chaque face environ, à feu moyen, jusqu'à ce qu'elles soient dorées.

Dressez le riz en le moulant dans un ramequin, ajoutez le poisson et la sauce réduite, dont vous aurez au besoin rectifié l'assaisonnement en sel. Ciselez le persil et répartissez-le sur le plat.

Servez bien chaud.

Repost 0
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 21:46

Ingrédients

 

- 1 kg d'abricots mûrs (mais encore fermes)

- 250 g de farine

- 140 g de beurre doux de bonne qualité

- une pincée de sel

- un sachet de sucre vanillé

- trois cuillères à soupe de sucre roux

- romarin (facultatif)

 

Matériel

 

- Moule à tarte

- rouleau à pâtisserie (ou un verre lisse)

- papier sulfurisé

- grille à gâteau (facultatif)

 

Tarte-abricots.JPG

 

Préparez d'abord la pâte brisée: dans un saladier, versez la farine, ajoutez le sel et le beurre bien froid coupé en dés. Malaxez rapidement avec les doigts en frottant vos paumes l'une contre l'autre, de façon à obtenir une consistance sableuse homogène. Ajoutez de l'eau tiède (environ un verre). Formez rapidement une boule sans la pétrir ; la pâte obtenue doit être molle et souple, mais doit se détacher des parois. Réservez au frais environ dix minutes. Pendant ce temps, préchauffez le four à 180 °C. Farinez légèrement la pâte, abaissez-la sur un carré de papier sulfurisé, garnissez-en un moule à tarte. Piquez le dessus et enfournez l'abaisse pour une demi-heure, jusqu'à ce qu'elle prenne une couleur blonde.

 

Lavez les abricots, coupez-les en deux, ôtez les noyaux puis coupez les oreillons en deux dans le sens de la longueur. Garnissez l'abaisse (peau des abricots vers le bas) et enfournez de nouveau pour une demi-heure. A ce stade, les amateurs peuvent disposer quelques brins de romarin sur les fruits (à retirer une fois la tarte cuite).

Sortez la tarte du four une fois que les abricots sont bien cuits. S'ils jamais ils rendent du jus au cours de la cuisson, laissez-les cuire plus lontemps et/ou ôtez le jus avec une cuillère avant de poursuivre la cuisson. A la sortie du four, démoulez aussitôt la tarte sur une grille à gâteau et saupoudrez-la encore chaude de sucre vanillé et de sucre roux. Laissez tiédir avant de déguster.

 

Peut se servir avec une boule de glace (vanille, caramel, lavande...), de la crème épaisse fouettée, une crème anglaise.

Repost 0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 20:52

  Polenta (blog)

 

Ingrédients

 

- préparation du commerce pour polenta (par exemple Tipiak)

- sucs de cuisson d'un poulet (à défaut, un bouillon-cube de volaille ; dans ce cas, supprimez le sel)

- gros sel (une cuillère à café)

- huile d'olive

 

Repos: minimum deux heures

 

Préparez la polenta pour 4 personnes comme indiqué sur le sachet : portez à ébullition la quantité d'eau indiquée, ajoutez le jus de poulet et le sel ou bien le bouillon-cube, baissez le feu, ajoutez la polenta en pluie en remuant sans arrêt avec la cuillère en bois. Laissez cuire en remuant en permanence pendant 5 à 7 minutes, jusqu'à ce que la préparation prenne la consistance d'une bouillie épaisse.

Versez la polenta dans un moule et laissez-la prendre pendant au moins deux heures (elle durcit en refroidissant). Vous pouvez ensuite la démouler, la découper en tranches d'un centimètre d'épaisseur environ et la faire frire à la poêle avec de l'huile d'olive, sur feu moyen, sur les deux faces, jusqu'à ce que celles-ci prennent une belle couleur dorée.

 

Exemples d'accompagnements :

 

Servez la polenta encore chaude avec des poivrons marinés (voir recette, rubrique entrées et tapas), des copeaux de parmesan, des tomates séchées, une salade de roquette, ou bien nappée d'une bonne sauce tomate. Vous pouvez aussi tartiner les tranches de tapenade ou de pesto sicilien.

Repost 0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 17:50

Pour 4 à 6 personnes

Facile

Economique

 

Ingrédients

 

- environ 1 kg de courge butternut

- une patate douce

- trois carottes

- une cuiller à café de curry

- une cuiller à café de cumin

- crème fraîche épaisse

- un peu de persil ou de ciboulette (facultatif)

 

 

Placez tous les ingrédients lavés, épluchés et coupés grossièrement dans une cocotte minute et couvrez d'eau. Quand la soupape tourne, faire cuire 15 min.

A l'aide d'une louche, prélevez les légumes cuits et mixez-les dans un plat. Ajoutez au besoin un peu d'eau de cuisson et mixez de nouveau, longuement. La soupe doit avoir une consistance épaisse et onctueuse.

Assaisonnez (sel, poivre du moulin).

Servez en proposant de la crème fraîche épaisse. Vous pouvez aussi ciseler un peu de persil ou de ciboulette au-dessus de la soupe pour la présentation.

 

Repost 0
Published by Sabine - dans ENTREES ET TAPAS
commenter cet article

Articles Récents